1ère finale « Start-up » des colléges suresnois - Lions Club de Suresnes

Aller au contenu

Menu principal :

1ère finale « Start-up » des colléges suresnois

Nos actions > La Jeunesse

20 mai 2014


Objectifs :
 
Valoriser le travail et le savoir-faire des jeunes et de leurs professeurs,
 
Promouvoir l’Esprit d'Entreprise auprès des jeunes,
 
Développer les capacités d'expression écrite et orale des élèves.

à travers l'organisation d’une manifestation de promotion d’une démarche « start-up » organisée par les collèges suresnois.


Initiative :
Depuis une dizaine d'année, le Collège Henri Sellier de Suresnes a créé une option « création de start-up ».

Dans la même ville, le Collège Emile Zola (en 2012) et le Collège Jean Macé (en 2013), se sont joints à cette expérimentation.

Le Lions Club de Suresnes, depuis le début accompagne cette démarche :

 en participant aux « conférences de presse », jurys, informations …
 en intervenant dans les classes en tant que professionnels.

Manifestation :

Le 20 mai 2014 a eu lieu la finale du concours entre des « Start-up » présentées par des classes de 3ème des collèges suresnois à l'hôtel Campanile de Suresnes.

Pour cette finale, avec le soutien du Lions Club de Suresnes et parmi une vingtaine de start-up, chaque collège en a sélectionné 2 pour cette finale.




Les 6 micro-entreprises ont fait preuve:

  • d’imagination pour créer leur produit,

  • de rigueur dans la mise en place de leurs processus : markéting, études, production, finance, commercialisation

  • et de brio dans leur présentation.


Le Jury composé de représentants de la Mairie et de l’Agglomération CAMV, d’entrepreneurs, et du Lions Club ont désigné comme gagnants :



Le premier prix :

  • la Start-up « Touch locked » constituée autour d’un anti-vol tactile pour moto du Collège Henri Sellier


  • et dont les membres sont Louise Aubier, Benjamin Averdy, Alain Thomas et Thomas Pouplin.



Le deuxième prix :

  • Start-up « Personaliz » constituée autour de la fabrication d'objets personnalisés du Collège Henri Sellier,


  • et dont les membres sont Louisa Sudre-Rouffau, Mehdi Chikh, et Theau Le Du.

L'Avenir :
Pour que cette expérience prenne tout son sens, il conviendrait :

  •  de l'élargir à d'autres établissements de la région parisienne,

  •  de développer un réseau d'Entrepreneurs volontaires pour aider les jeunes collégiens ou lycéens à développer :

* leur imagination,
* leur désir d'entreprendre,
* leur motivation à apprendre....


« Entreprendre pour apprendre »



Cette action fait partie de l'un des trois objectifs prioritaires du Club :
  • La Jeunesse.

 
Retourner au contenu | Retourner au menu